InAlto

In alto mare, in alta montagna.
En haute mer, en haute montagne.

This Italian expression applies the same adjective to sea and mountain; it evokes at the same time their physi­cal remoteness and the risks involved when exploring them.

The cornetto is definitely one of the most important musical instruments of the 16th and 17th century. It is made of wood and covered with leather or parchment and was considered the instrument most capable of im­itating the human voice. And, just like the voice, it likes to explore the higher regions. Mersenne’s encyclopedia describes the cornetto as a “ray of light going through the clouds”.

InAlto aims to explore both vocal and instrumental music, bringing them to a sort of dialogue. Famous composers of the baroque in Europe such as Mon­teverdi, Schütz or Praetorius left us magnificent music cultivating this taste for risk taking, this worship of the high register.

Nowadays, a real danger exists of failing to convince with music that does not feel like ours anymore. By a thorough study of the available sources and by selecting the best “historically informed” partners and collabora­tors, InAlto seeks to bring out the best in the repertoire they play.

Eventually, historical musical intruments are musical instruments as well, InAlto considers them as modern tools of expression.

InAlto’s recordings have earned accolades including 2 Diapason d’or and a Diapason d’Or of the year 2017, Choc de Classica, Joker absolu de Crescendo, Pizzicato Super­sonic, 5 star in Rondo Magazin, Bestenliste Preis der Deutschen Schallplattenkritik…

Since its debut in 2012, InAlto has performed in major seasons or festivals in Europe: De Bijloke Gent, Venetian centre for Baroque Music, Festival du Pays d’Auge, Museum Plan­tin-Moretus Anvers, Amuz, Festival Musiq3, Festival de Wallonie, Bozar Bruxelles, Concertgebouw Bruges, Classique à Monty, Schloss Gottorf Schleswig, Festival de Regensburg, Festival de Saint-Michel en Thierache, Juillet Musical de Saint-Hubert, Automne Musical de Spa, Société Philharmonique de Namur, Muziekgebouw Amsterdam, Tivoli Vredenburg Utrecht, Oude muziek in Utrecht, Académie Bach d’Arques la Bataille, Musikfest Bremen, Muziekgebouw Eindho­ven, Passie van de Stemmen Leuven, Festival de l’été Mosan, MA festival Bruges, Beethoven Fest Bonn, Musique et Nature en Bauges, Schütz Musikfest Dresden, Thüringer Bachwochen…

The particularly rich year of 2023 saw the ensemble reach a new milestone with a production of Claudio Monteverdi’s Vespers to the Virgin. Three concerts, including the closing concert of the renowned MA Festival in Bruges, received a triumphant welcome from the public.

FR

In alto mare, in alta montagna. En haute mer, en haute montagne.

 Cette expression commune au français et a l’italien nous renvoie non seulement à la distance mais aussi au risque engage. Le cornet a bouquin est l’instrument phare des XVIe et XVIIe siècles. Cet instrument fait de bois recouvert de cuir est alors considéré comme le plus capable d’imiter la voix humaine. Et comme pour les voix, l’instrument se cherche en hauteur tout au long de son histoire. L’encyclopédie de Mersenne décrit le cor­net comme un « rayon de soleil traversant les nuages ».

InAlto explore aussi bien la musique vocale qu’instru­mentale, cherchant à faire dialoguer leurs sonorités célestes. Les compositeurs les plus célèbres de l’Europe baroque tels que Monteverdi, Schutz ou Praetorius nous laissent alors des oeuvres cultivant ce gout du risque, ce culte de l’aigu. C’est en regardant à la fois loin derrière et loin devant qu’InAlto se consacre à la réinterprétation de répertoires oublies. Le risque aujourd’hui est celuide ne plus convaincre avec une musique qui semble ne plus nous appartenir.

InAlto cherche à tirer le meilleur des répertoires abor­dés en travaillant au plus près des sources et avec des musiciens maitres de l’interpretation « historiquement informée ».

Un premier enregistrement Ich will schweigen consacre à Johann Hermann Schein paru chez Ramee en 2015 a rencontré un beau succès avec la nomination de la soprano Alice Foccroulle pour les octaves du meilleur enregistrement classique. Un second enregistrement Heinrich Schütz and his legacy consacré a l’héritage d’Heinrich Schutz est paru en Novembre 2016 pour le label indépendant Passacaille et a immédiatement été salué comme l’album de « l’eclosion ». Il a été récom­pensé par le Diapason d’Or de l’année 2017, un Choc de Classica, 5 étoiles sur 5 pour Rondo Magazin et disque de l’année pour Le Monde et Liberation. Un cornetto a Roma, sorti a l’automne 2017 chez Passa