Inalto

La Libération de Venise

La musique comme remède

Venise se développe dès le 13ème siècle comme un fabuleux carrefour de rencontres, ouvert sur le monde occidental et sur tout le bassin méditerranéen. Cette position stratégique lui amènera toute sa grandeur et sa richesse mais aussi de grandes épidémies, ravageant la population de la Sérénissime.

Et c’est en se tournant vers l’église et la mise en place de célébrations extraordinaires que les doges tentent de guérir leur cité. Deux églises majeures seront construites, la chiesa « del redentore »au 16ème siècle et Santa Maria della Salute au 17ème siècle. Les plus grands compositeurs de l’âge d’or musical vénitien tels que Giovanni Croce, Andrea Gabrieli, Giovanni Rovetta et Claudio Monteverdi seront chargés de composer la musique de ces offices.

InAlto cherche aujourd’hui à reconstituer ces célébrations, qui mettent en scène une grande palette d’émotions, du désespoir et l’impuissance des hommes face à une catastrophe à la joie retrouvée et exaltée après la guérison et la « libération de Venise ».

La musique interprétée puise dans les grands noms de la renaissance vénitienne et la profondeur de leur musique et nous emmènera jusqu’à Monteverdi, formé aux langages plus anciens mais développant, au service de sentiments toujours plus justes, un langage baroque, proche du texte et du sens.

10 musiciens : 4 chanteurs, 2 cornets, 1 sacqueboute, 1 doulciane, 1 orgue et 1 théorbe.

Chanteurs pressentis : Alice Foccroulle, Beatriz Mayo-Felip, Reinoud van Mechelen, Geoffroy Buffières.