Inalto

©Cici Olsson

Lambert Colson se forme auprès de Françoise Defours, Pedro Memelsdorff, Bart Coen, Marleen Leicher, Bruce Dickey et Gebhard David; notamment au Koninklijk Conservatorium Brussel, à l’ESMUC à Barcelone, à la Schola Cantorum Basiliensis et l’HFK de Brême.Ses collaborations comptent des ensembles et des chefs prestigieux tels que Christophe Rousset , Le Parlement de musique (Martin Gester), Scherzi Musicali (Nicolas Achten), Les Paladins (Jérôme Correas), L’Echelle, Il dirige également l’ensemble Qualia.En tant que musicien chercheur il est amené à collaborer à des revues telles que La pensée de Midi, éditée par Actes Sud, ou encore à enseigner à la fondation Royaumont en tant qu’assistant du compositeur Zad Moultaka ou autour des musiques luthériennes dans le Saint Empire.

En perpétuelle recherche sur son instrument, il est le dédicataire de plusieurs pièces de compositeurs contemporains : Zad Moultaka, Fabrice Fitch, Bernard Foccroulle…

Avide de collaborations inhabituelles, il travaille avec la chorégraphe Catherine Contour et découvre la pratique de l’hypnose; avec le collectif BOX, il explore les possibilités offertes par ses instruments dans les musiques actuelles, collaborant avec des artistes tels que Liesa van der Aa ou Shara Worden.

Avec cette volonté permanente d’être un musicien de son temps, Lambert Colson cherche avec InAlto des chemins transversaux, musicaux et émotionnels avant tout.

DISCOGRAPHIE